Le risque lié au travail sur écran

De quoi s’agit-il ?

 Ce type de risques peut être rencontré dans des situations de post-production ou de travaux tertiaires. Le travail sur écran peut être source de contraintes posturales et visuelles engendrant d’éventuels troubles muculosquelletiques. Le travail sur écran peut engendrer des contraintes posturales et visuelles à l’origine d’éventuels troubles musculosquelletiques (cervicalgie, lombalgie, canal carpien…) et visuels.
La surveillance médicale renforcée dans le cas du travail sur écran est justifiée par des contraintes ergonomiques associées à une charge mentale importante avec une difficulté
effective à faire des pauses.

Quels sont les métiers exposés ?

Que dit la réglementation ?

Voici quelques références au Code du travail, vous pouvez le retrouver sur www.legifrance.gouv.fr
Utilisation d’écrans de visualisation : articles R. 4542-1 à R. 4542-19 du Code du travail

 Champ d’application et définitions : articles R. 4542-1 et 2 du Code du travail
 Évaluation des risques : article R. 4542-3 du Code du travail
L’employeur doit évaluer les risques liés à l’utilisation d’écrans de visualisation et prendre les mesures appropriées pour remédier aux risques constatés.
 Mesures, moyens de prévention et caractéristiques du poste de travail : articles R. 4542-4 à 11 du Code du travail
L’employeur organise l’activité de telle sorte que le temps quotidien de travail sur écran soit périodiquement interrompu par des pauses ou par des changements d’activité.
 Ambiance physique de travail : articles R. 4542-12 à 15 du Code du travail
 Information et formation des travailleurs : article R. 4542-16 du Code du travail
Avant la prise de poste, l’employeur assure l’information et la formation des travailleurs à l’utilisation de l’écran et de l’équipement de travail.
 Surveillance médicale : articles R. 4542-17 à 19 du Code du travail