Risque lié à l’organisation du travail

De quoi s’agit-il ?

Le risque principal est traumatologique et peut s’exprimer sous forme d’accidents de travail. On peut également constater : Une fatigabilité accrue en rapport avec des déplacements plus ou moins longs (distance et durée), des amplitudes horaires qui peuvent être importantes, le travail décalé jour/nuit, les week-ends et les jours fériés ainsi que l’enchaînement des contrats de travail sans repos ;

Des prises de risque pour être à la hauteur de la tâche ou de la prestation artistique ;

Des difficultés d’adaptation liées à la méconnaissance des lieux de travail, à la nouveauté de la fonction, à l’obligation de suivre le rythme imposé ou d’atteindre les objectifs, aux problèmes socio-économiques éventuels préexistants ou concomitants ;

Une démotivation en cas de poste sous-qualifié ou inadapté à la compétence.

Quels sont les métiers exposés ?

Tous les métiers de techniciens du spectacle sont potentiellement exposés à ce risque professionnel.