Risque lié à la présence d’animaux

De quoi s’agit-il ?

Ce risque peut être sensoriel, allergique, traumatique (griffures, coups de tête) mais également infectieux. En effet certaines maladies sont transmissibles de l’animal à l’homme (zoonoses).

Quels sont les métiers exposés ?

De manière générale, tout salarié amené à travailler à proximité ou dans des lieux accueillant des animaux.

Exposition élevée : Dresseur

Que dit la réglementation ?

Voici quelques références au Code du travail, vous pouvez le retrouver sur www.legifrance.gouv.fr

 Obligation générale de l’employeur en matière de santé au travail : article L. 4121-1 du Code du travail L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Prévention des risques biologiques : articles R. 4421-1 à R. 4427-5 du Code du travail

 Principes de prévention : articles R. 4422-1 L’employeur prend des mesures de prévention visant à supprimer ou à réduire au minimum les risques résultant de l’exposition aux agents biologiques.  Évaluation des risques : article R. 4423-1 du Code du travail Pour toutes activités susceptibles de présenter un risque d’exposition biologique, l’employeur détermine la nature, la durée et les conditions de l’exposition des travailleurs.  Mesures et moyens de prévention : articles R. 4424-1 à R. 4424-10 du Code du travail

 Information et formation des travailleurs : articles R. 4425-1 à R. 4425-7 du Code du travail Une formation doit être dispensée aux salariés avant qu’ils ne soient en contact direct ou indirect avec des agents biologiques (animaux…). Situations dangereuses