Risque lié à la manutention mécanique

De quoi s’agit-il ?

C’est un risque d’accident lié :

 à la circulation des engins (collision, dérapage, écrasement),

ou

 à la charge manutentionnée (chute, heurt, renversement),

ou

 au moyen de manutention (rupture, défaillance). C’est un risque dont les conséquences peuvent être très graves, d’autant plus si les énergies mises en jeu sont importantes.

Quels sont les métiers exposés ?

 Que dit la réglementation ?

Voici quelques références au Code du travail, vous pouvez le retrouver sur www.legifrance.gouv.fr

 Équipement de travail servant au levage de charges : articles R. 4323 – 29 à R. 4323-49 du Code du travail Le levage des personnes n’est permis qu’avec un équipement de travail prévu à cet effet sauf dérogation (article R. 4323-31 du Code du travail). Il est interdit de soulever une charge supérieure à celle indiquée sur l’appareil (article R. 4323-34 du Code du travail).

 Équipement de travail mobile : article R 4323-50 à R. 4323-54 du Code du travail L’employeur établit des règles de circulation lorsqu’un équipement de travail mobile évolue dans une zone de travail (article R. 4323-51 du Code du travail).

 Conduite des équipements de travail mobiles et ceux servant au levage : articles R. 4323-55 à R. 4323-57 du Code du travail Seuls des travailleurs formés peuvent conduire des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage. Pour la conduite des équipements présentant des risques particuliers, une autorisation de conduite délivrée par l’employeur est nécessaire.

 Vérification des équipements de travail pour le levage des charges : arrêté du 9 juin 1993 modifié par l’arrêté du 29 juin 1999.

 Levage de charges : articles R 4324-24 à R 4324-28 du Code du travail

 Levage et déplacement des travailleurs : article R4324-29 du Code du travail