Rique Incendie

De quoi s’agit-il ?

C’est un risque d’accident (brûlure, blessure, inhalation) consécutif à un incendie ou une explosion. Quels sont les métiers exposés ? Tous les métiers sont potentiellement exposés à ce risque.

Que dit la réglementation ?

Voici quelques références au Code du travail, vous pouvez le retrouver sur www.legifrance.gouv.fr

 Risques d’incendies et d’explosion et évacuation : articles R. 4227-1 à R. 4227-57 du Code du travail Moyens d’extinctions : article R. 4227-28 à 33 du Code du travail

 Extincteurs : article R. 4227-29 du Code du travail Les locaux de travail doivent disposer d’extincteurs en nombre suffisant et maintenus en bon état de fonctionnement. Si les locaux présentent des risques d’incendies particuliers, ils doivent être dotés d’extincteurs dont le nombre et le type sont appropriés aux risques.

 Dégagements : articles R. 4227-4 à R. 4227-14 du Code du travail

 Locaux de travail : nombre et largeur des dégagements

Au-delà des cinq cents premières personnes :

– le nombre minimum de dégagements doit être augmenté d’une unité par cinq cents personnes ou fraction de cinq cents personnes ; – la largeur totale des dégagements doit être augmentée de 0,50 mètre par cent personnes ou fraction de cent personnes. La largeur de tout dégagement faisant partie des dégagements réglementaires ne doit jamais être inférieure à 0,80 mètre.

 Chauffage des locaux : articles R. 4227-15 à R. 4227-20 du Code du travail

 Emploi et stockage de matières explosives et inflammables : articles R. 4216-21 à R. 4216-23 du Code du travail

 Moyens de prévention et de lutte contre l’incendie : article R. 4227-28 à R. 4227-41 du Code du travail  Prévention des explosions : articles R. 4227-42 à R. 4227-54 du Code du travail RISQUE INCENDIE ©Istockphoto